Madagascar, nouveau président élu mais pas encore de Premier Ministre

Ce billet traine depuis le jour d’investiture (samedi 25 janvier) de notre nouveau président Hery RAJAONARIMAMPIANINA dans un fichier texte de mon ordinateur. Cela s’est passé il y a deux mois de cela mais maintenant, aucun Premier Ministre n’est encore nommé, le premier gouvernement de la quatrième république est d’un difficile accouchement. C’est encore le gouvernement de transition qui assure l’intérim.

Rajaonarimampianina a été officiellement investi comme président ce samedi là. Cette étape clôt définitivement la transition dirigée par Andry Rajoelina pendant cinq ans, tout un mandat. Le hashtag twitter #mdg2013 peut maintenant prendre sa révérence. L’ année 2013 a véritablement agité la blogosphère malgache notamment sur Mondoblog avec moi, Lalah, Guénolé et Andriamialy! Ce dernier  a même publié un billet intéressant relatant la situation de l’époque le mois de janvier dernier : Rajaonarimampianina et Robinson : colombes ou faux cons.

Je profite de ce billet pour dire mes félicitations (c’est vrai je suis en retard) et ma reconnaissance au nouveau président. Un grand défi lui attend pour la reconstruction économique et morale du pays, ce n’est pas une tâche facile. Il a dit pendant son premier discours: « Ma priorité est de mettre en place l’Etat de droit qui va rétablir la confiance entre la population et ses dirigeants. Je pense que c’est le socle de toute chose. ». Qu’il en soit ainsi, amen!

Hery Rajaonarimampianina, discours d'investiture

Hery Rajaonarimampianina, discours d’investiture

Biographie du président

De son nom complet Hery Martial Rajaonarimampianina Rakotoarimanana, cet homme de 55 ans est un expert comptable qui n’aurait jamais songé à un tel succès politique. A priori, il est même le premier expert comptable devenu président élu dans le monde. Selon des amis qui sont ses anciens étudiants, cet ancien directeur des études à l’Institut national des Sciences comptables de l’administration d’entreprises de Madagascar (INSCAE) est un professeur cool donc aimé de ses élèves. Il est le ministre des finances pendant presque toute la transition 2009-2013. Fidèle à Andry Rajoelina, il est indirectement son candidat de remplacement.

Marié à Voahangy Rajaonarimampianana, notre jeune et belle première dame de 30 ans.

Il prend maintenant la fonction de président, le premier président de la quatrième république.

Difficile accouchement du gouvernement

Cette longue attente est due à la particularité de la nouvelle constitution de la quatrième république. L’article 54 qui parle de cette nomination est flou et est donc sujet à différentes interprétations au sein des juristes du pays. Le nom du premier ministre est proposé par le parti politique ou groupe de partis politiques majoritaire, bien évidemment à l’assemblée nationale. Cette situation reste inédite: le pays n’est pas sous régime parlementaire ni sous régime présidentiel fort, c’est tout simplement compliqué. Sincèrement, j’ai peur de cette constitution.

Rajaonarimampianina est élu et normalement il a le droit de gérer à sa guise le pays mais son léger avantage au deuxième tour avec un taux de participation faible ne lui légitimerait pas de gouverner seul avec son association HVM (La Force Nouvelle). Rajaonarimampianina et son équipe, de même que son ancien concurrent Robinson et son parti Avana n’ont pas de base politique, ils ont bénéficié d’un soutien respectif de Rajoelina et de Ravalomanana pour atteindre le deuxième tour. Le président est donc forcément obligé de faire un gouvernement d’ouverture dans les semaines à venir, c’est comme un « remake » du gouvernement de transition et ce n’est pas bon pour un développement rapide.

Mais bon, le premier ministre sera sûrement nommé cette semaine car c’est presque une exigence des partenaires étrangers après le premier déplacement officiel du président et de sa ribambelle de conseillers en terre américaine et en terre française durant les deux semaines passées. Ainsi, les affaires du pays pourront enfin continuer %

The following two tabs change content below.
Rijaniaina
Je suis un néo-rural du numérique (autrement dit « blogueur ») résidant à Gasikara (Madagascar). De métier, je suis un concepteur de projets d'applications informatiques : gérer une équipe de programmeurs est un métier qui n'est pas de tout repos. Dans mon pays, rien ne bouge mais j'aimerais la faire bouger!

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *