Bienvenue à Antananarivo, 3 faits sur cette ville

Antananarivo, la capitale de Madagascar, s’est fait un peu connaître avec le dernier Sommet de la COMESA (Marché commun de l’Afrique orientale et australe) au mois d’octobre dernier. Mais ce mois de novembre, la ville sera de nouveau au centre de l’attention avec le 16ème Sommet de la Francophonie.

  • Connaissez-vous Antananarivo ?

Nombreux sont les Mondoblogueurs qui ont déjà griffonné des billets sur cette ville que j’aime faire bouger : ils sont des locaux ou des expatriés qui ont travaillé au pays ou bien des touristes de passage.

Antananarivo est une mégalopole qui a besoin d’un sérieux lifting. Si je la comparerais à « une fille », elle ne serait ni jolie ni sexy mais c’est une fille dont vous pourriez tomber facilement amoureux. C’est ainsi que je présente les derniers billets en date sur #Antananarivo, ceux du Mondoblogueur Roger Mawulolo : Tongasoa* à Antananarivo, mon amour (Partie 1 & Partie 2).

Encore un autre, cette fois d’une Mondoblogueuse de passage dans la ville : à la découverte d’Antananarivo ! L’un des blogueurs qui tague souvent #Antananarivo dans ses publications, c’est d’Andriamialy. Rien de mieux qu’un de ses riverains pour la décrire. Voici un de ses articles : Antananarivo, la patiente. Et enfin, le premier billet sur la plateforme de Soahary, une blogueuse malgache : Chez moi c’est Antananarivo.

Je reviens avec un angle banal: un angle « touristique » de cette ville, la capitale de l’un des 10 pays les plus pauvres au monde (selon la Banque Mondiale). Ainsi, je vous présente trois (3) faits sur Antananarivo ; oui uniquement trois, cela devrait suffire. Et en bonus à la fin de ce billet, je vous laisse contempler la capitale de Madagascar d’en haut à travers des vidéos filmées par des drones partagées sur Youtube.

  • 1) Le Rova (ou « Palais de la Reine »)

Si vous n’avez pas visité ce lieu historique de Madagascar, c’est un peu comme si vous n’étiez jamais passé à Antananarivo.

C’est comme venir à Paris et ne pas aller voir la Tour Eiffel :

Vous êtes venus à Antananarivo et vous n'avez pas visité le "Rova"

Vous êtes venus à Antananarivo et vous n’avez pas visité le « Rova »

C’est juste une blague! Je vous invite seulement à visiter ce monument visible de loin :

Rova/Palais de la reine (Manjakamiadana) sous construction, janvier 2010. Crédit photo: Alain Rajaonary

Rova/Palais de la reine (Manjakamiadana) sous construction, janvier 2010.
Crédit photo: Alain Rajaonary

Cet ancien palais royal malgache culmine au sommet de la colline d’Antananarivo.

Le pays vient de commémorer ce mois-ci, le 5 novembre plus exactement, l’incendie criminel d’il y a 21 ans (en 1995). 4. Sa reconstruction est encore en cours.

  • 2) Ses moyens de transport en commun: ses fameux « taxi-bé »

Montage photos - Les taxi-bé d'anciens fourgons Mercedes Sprinter et des minibus du japonais Mazda

Montage photos – Les taxi-bé d’anciens fourgons Mercedes Sprinter et des minibus du japonais Mazda

Effectivement, la plupart des « taxi-bé » sont d’anciens fourgons (« Mercedes Sprinter ») aménagés.

D’ailleurs, les taxis de la Commune d’Antananarivo sont encore majoritairement composés de vieux modèles comme les 2 CV de la marque Citroën et les 4L de la marque Renault.

  • 3) Rizières et cressonnières en pleine capitale

Antananarivo est l’une des rares capitales dans le monde où la culture de riz et de cressons se font encore. Vous y pouvez encore admirer des rizières et des cressonnières:

photos-rizieres-600px

Enfin, quelques vidéos pour découvrir la ville :

The following two tabs change content below.
Rijaniaina
Je suis un néo-rural du numérique (autrement dit « blogueur ») résidant à Gasikara (Madagascar). De métier, je suis un concepteur de projets d'applications informatiques : gérer une équipe de programmeurs est un métier qui n'est pas de tout repos. Dans mon pays, rien ne bouge mais j'aimerais la faire bouger!

2 Commentaires

  1. Ah merci…
    Moi je trouve Tana charmante voire même belle et sexy…. La beauté est relative dit-on et il faut avoir l’œil et le cœur pour voir celle de Tana…
    Misaotra tompoko…
    Veloma

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *