Mondoblog est meilleur que Charlie, ou pas

Je prends la plume ce lundi pour parler de Charlie après des jours de publications similaires sur notre plateforme favorite. Je tiens d’abord à dénoncer ces actes lâches et ignobles du 7 au 9 janvier.

je-suis-charlie-cnn250pxJe n’ai jamais lu un seul exemplaire de Charlie Hebdo, tout ce que je sais de ce journal ce sont les anciennes caricatures blasphématoires qui ont été publiées depuis le 7 janvier. Je ne suis alors ni pour ni contre le phénomène mondial #JeSuisCharlie, j’ai subi seulement subi cet engouement et j’ai même usé une fois de cet hashtag dès le lendemain de l’attentat sans savoir ce qu’est être Charlie ni quel était le but de la personne qui a inventé ce slogan.

Heureusement aucun mondoblogueur n’a créé un hashtag polémique du genre #MondoblogEstCharlie, car je n’aurai pas du tout été d’accord, je n’aurais alors pas pu écrire ce billet.

Mondoblog n’est pas Charlie. A mon avis, Mondoblog est meilleur que Charlie, ou pas (juste pour autocensure)!

JeSuisPasCharlieMondoblog est une plateforme où l’on ose parler plus ou moins ouvertement des sujets sur la religion, l’homosexualité, les débuts de dictature en politique et tout cela grâce à des blogueurs éparpillés sur le globe. Après l’attentat chez Charlie Hebdo, ici on s’est même débattu de #JeSuisCharlie et #JeNeSuisPasCharlie voire #JeHaisCharlie.

Tout de même Mondoblog est une liberté d’expression à la française, car c’est un site français donc soumis aux restrictions françaises.

Je n’ai pas beaucoup d’arguments pour soutenir mon affirmation dans le titre: je lance juste un débat :

Lisez :

Jusqu’à quel point peut-on aimer le prophète Mohammed ?

Vous n’avez pas dit que Mondoblog est aussi Charlie!

Charlie Hebdo : le revers de la caricature

Je suis paix, tolérance et respectueux de la vie humaine : l’islam

Être « Charlie Coulibaly »? … Bah finalement… Pourquoi pas ?

Recto verso : femme, africaine et homosexuelle

The following two tabs change content below.
Rijaniaina
Je suis un néo-rural du numérique (autrement dit « blogueur ») résidant à Gasikara (Madagascar). De métier, je suis un concepteur de projets d'applications informatiques : gérer une équipe de programmeurs est un métier qui n'est pas de tout repos. Dans mon pays, rien ne bouge mais j'aimerais la faire bouger!

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *