Apprendre à des seniors à utiliser internet

Je reprends la plume pour écrire un article qui a l’allure d’un tutoriel informatique « pour les nuls ». Je vous partage une expérience que j’ai vécue récemment en formant des  personnes âgées à utiliser internet : de comment se connecter jusqu’à Facebook. J’ai présenté la formation depuis un tableau blanc, feutre à la main.

Pour commencer, j’espère que ce n’est pas insolent voire discriminatoire de catégoriser les 60-70 ans de « senior » ? Dans un pays où l’espérance de vie est inférieure à cette fourchette-là, avoir plus de 60 est considéré comme « vieux ». Avec 30% de la population malgache étant analphabète, la réduction de la fracture numérique n’est pas près de devenir une priorité étatique. Toutefois, le ministère chargé du numérique mène son combat sous le slogan « le numérique, moteur de la diversité ». L’essor de l’usage d’Internet ne fût pas aussi rapide comme l’était l’adoption du téléphone portable dans un pays où la plupart des gens possède un téléphone portable. En effet, l’accès à Internet à Madagascar demeure problématique. Eh oui, moins de 5% des Malgaches savent effectuer des activités sur internet : ce faible taux de pénétration est d’ailleurs composé essentiellement de jeunes, les plus âgés (les seniors) semblent ne pas s’y intéresser.

apprendreinternet_tableaublanc

Certes, il n’est jamais trop tard pour apprendre à utiliser Internet, mais l’apprendre à des seniors ce n’est pas une mission facile. J’ai formé des fonctionnaires retraités âgés entre 60 et 70 ans sachant déjà un peu se servir d’un ordinateur juste avant leurs départs en retraite. [Cliché] Un fonctionnaire ne sachant pas jouer à Solitaire/Freecell, ça existe ??? « Plus insolent que cela, tu meurs !! »

rija_internet_explication

Définition de l’internet

Pour entamer l’apprentissage, je débute par le commencement : qu’est-ce que c’est INTERNET ? J’ai commencé par les définitions standards dans les dictionnaires, plus exactement par deux définitions : la première tirée de Larousse et la seconde de Wikipédia. Mais je ne m’attarde pas sur ces définitions, j’enchaîne immédiatement par : « Internet c’est l’ensemble de tout ceci : Google, Facebook, Youtube, Skype, Instagram, Whatsapp, Twitter, Envoyer/Recevoir des e-mails… et d’autres millions de services, des milliers de services se créent tous les ans voire même tous les jours ». J’imagine bien que la plupart d’entre vous qui me lisent ont sûrement appris à utiliser internet sans jamais méditer sur des définitions. Pour la génération qui a grandi avec Internet (personnes nées entre 1985 et 2000), l’Internet a grandi avec eux. Chez les très jeunes surtout, c’est psychologiquement naturel pour eux d’appréhender les nouvelles technologies. Il ne faut pas s’étonner de nos jours de voir un enfant de 5 ans manipuler aisément un smartphone.

Le souci avec les seniors c’est qu’ils abandonnent mentalement, se disant que ce n’est plus de leur temps et que c’est seulement pour les jeunes. Ce qui est totalement faux, surtout de nos jours où l’on peut naviguer sur Internet depuis une multitude de supports : ordinateur, tablette numérique, smartphone et simple téléphone portable. Internet rime avec « accès à l’information » : jeune ou vieux, on voudrait toujours être informé.

Internet, réseau des réseaux Crédit : Mozilla Foundation

Internet, réseau des réseaux Crédit : Mozilla Foundation

Mes élèves d’un jour risquaient de me hurler d’un moment à l’autre : « trêve de blablabla, dis-nous comment avoir internet sur cet ordinateur ! », car ils ont amené leurs ordinateurs portables et leurs tablettes.

Comment connecter ces supports à Internet ? Que faire pour que ces supports aient un accès à Internet ?

De nos jours, nous pouvons connecter plusieurs types d’appareil à internet (ordinateur, tablette numérique, smartphone ou simple téléphone). Ces appareils doivent ensuite se situer dans un réseau informatique/de télécommunications pour se connecter à internet : réseau local connecté, Wifi, 3G, 4G, ADSL, Fibre optique, Wimax, FH, etc. Il y a une multitude de technologies au choix, cela varie  selon la région ou le pays.

Un FAI c’est quoi ? Fournisseur d’Accès à Internet. Ce sont les entreprises qui permettent à leurs abonnés de se connecter à Internet. A Madagascar, ce sont les opérateurs de téléphonie qui sont les FAI, il y en a donc quatre, à savoir Telma (et Moov), Airtel, Orange et Blueline.

Pour se connecter à internet, un européen me dirait : il suffit de prendre un abonnement internet chez un FAI qui va vous fournir un « box » par la suite. Et ben, à Madagascar comme sur le continent africain : plus de 95% de la clientèle achètent des forfaits prépayés, les abonnements (postpayés) n’intéressent pas grand monde faute de pouvoir d’achat et de stabilité financière. De plus, ce fût une formation d’un jour donc pas besoin d’un abonnement : chacun achète un forfait que l’on appelle dans le jargon technique un « bundle » valide pour une journée de connexion chez leur opérateur.

Forfait que j'ai prépayé ce jour-là

Forfait que j’ai prépayé ce jour-là

Quel opérateur fournit le Wifi comme offre ? Et c’est quoi Wifi ?

Lequel d’entre vous a déjà eu à expliquer ce qu’est le « Wifi », diminutif du terme « Wireless Fidelity »  à quelqu’un ? C’est quelque chose que nous avons peut-être compris presque naturellement (comme le Bluetooth) mais c’est tellement compliqué de l’expliquer à un senior, surtout avec le fait que l’un de mes formés avait une tablette dont la seule connectivité externe est le Wifi, pas de 3G/4G => il a fallu que l’un d’eux partage sa connexion :

Un des élèves devait partager sa connexion 3G

Un des élèves devait partager sa connexion 3G

D’ailleurs, le Wifi n’est pas une technologie pour se connecter à Internet mais une technologie permettant aux maillons d’un réseau de s’interconnecter de manière « sans fil » (= wireless en anglais), et si ce réseau est connecté à Internet c’est là que l’appareil le pourra également.

Les Hot Spots Wifi ? Des fournisseurs de services ainsi que des opérateurs téléphoniques mettent en place la connexion Internet sans fil dite « nomade », permettant de se connecter à Internet dans leur show-room, dans la rue, au restaurant, dans un aéroport et même dans un train. Et il y en a des hot spots libres d’accès.

Maintenant, qu’est-ce que l’on peut faire sur Internet ?

Maintenant, il est affiché sur leurs laptops et leurs tablettes qu’ils ont une connexion internet. Ils veulent donc s’atteler à l’utilisation proprement dite d’Internet.

Internet activé sur une tablette sous Android

Internet activé sur une tablette sous Android

Leur notion d’Internet est influencée par ceux qu’ils voient à la télé : le support numérique le plus apprécié des seniors. « Comment avoir accès à Facebook ? », « Montrez-nous comment utiliser un hashtag ? » oui carrément, etc. Doucement, doucement on va voir tout cela pas à pas.

« On veut visiter le site web de … ? ». Enfin, la bonne question : je passe alors à l’explication d’une adresse internet, d’un serveur web et d’un navigateur web ! « Et l’adresse e-mail c’est pour quand ? ». Vieux mais indétrônable, apparu au tout début d’internet, le courrier électronique reste toujours l’un de ses services les plus usités. « Je ne sais quel site web visiter !? », cette question/exclamation est également arrivé au bon moment car la diapositive suivante était effectivement sur « Google » : j’avais décidé d’être partial, je voulais leur éviter un mal de tête avec le refrain « les moteurs de recherche, il y a d’autres alternatives ! ».

Finalement, ma journée n’a pas été si éprouvante que cela : les seniors n’ont pas l’aisance de prise en main des « nouvelles technos » comme les enfants mais ils ont une capacité d’écoute active.

Pour terminer, je leur ai présenté cette infographie qui montre les millions d’activités qui se produisent sur internet chaque minute, c’est hallucinant :

internet-minute-2016

Crédit: www.excelacom.com

The following two tabs change content below.
Rijaniaina
Je suis un néo-rural du numérique (autrement dit « blogueur ») résidant à Gasikara (Madagascar). De métier, je suis un concepteur de projets d'applications informatiques : gérer une équipe de programmeurs est un métier qui n'est pas de tout repos. Dans mon pays, rien ne bouge mais j'aimerais la faire bouger!
Rijaniaina

Derniers articles parRijaniaina (voir tous)

1 Commentaire

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *