Les jeunes geeks malgaches aux olympiades d’informatique

Article : Les jeunes geeks malgaches aux olympiades d’informatique
Étiquettes
18 novembre 2012

Les jeunes geeks malgaches aux olympiades d’informatique

L’olympiade d’informatique de Madagascar organisée par l’association MTT est à sa 5ème édition, c’est pour l’instant l’unique évènement de ce genre au pays. C’est une bonne initiative pour booster ce domaine qui est en plein essor. Madagascar est un des marchés les plus attirants en offshore high tech en Afrique sauf que la crise politique actuelle ne fait pas bon ambassadeur pour le pays.

olympiade_mada_ceremonie_clotureComme le dit l’association organisatrice sur leur site, l’événement se veut depuis sa première édition, être un carrefour des jeunes mordus de l’informatique (geeks*) pour leur permettre de progresser et enrichir leurs compétences mais aussi de découvrir leurs potentialités et franchir ainsi leurs limites. Cette année, les olympiades se déclinent en 3 concours parallèles:
– les épreuves individuelles
– les épreuves inter-établissement
– les épreuves web (à distance)

Les lauréats par épreuve ont gagné des prix offerts par les sponsors de l’évènement mais pour les participants, ce fut avant tout une occasion de tester leurs capacités en matière de programmation informatique car en effet, l’OI-Mada (Olympiade d’informatique de Madagascar) portait uniquement sur la programmation: en langage C pour les individuels, avec un plus large choix pour l’inter-établissement et enfin les technologies HTML5/CSS3/PHP/Mysql pour le web. Les épreuves individuelles ont obtenu la participation d’une quarantaine de candidats allant de lycéens à des universitaires et le lauréat est un jeune féru de l’informatique sous le pseudo « kr4sh ». Les épreuves web se sont tenus à distance mais cela consistait à réaliser une plate-forme de téléchargements d’applications pour smartphones et tablettes pendant une durée au départ 60 heures mais ensuite étendue à 72 heures. Enfin, les épreuves inter-établissement ont vu la participation de 4 établissements d’enseignement supérieur : les résultats ne sont pas encore connus au moment où je publie cet article.

L’olympiade de cette année a bénéficié de plus de sponsoring permettant la diffusion de spots à la télé et à la radio pour atteindre plus de cibles même si l’informatique reste une matière obscure pour la plupart des gens. Comme les olympiades internationales, il y a une limite d’âge et c’est 26 ans pour cette édition, cela afin de permettre aux étudiants des universités publiques et privées de participer. L’année 2010, le pays a envoyé un candidat aux olympiades internationales au Canada mais il n’y a pas eu de feedback sur notre participation: comment cela a été? Quel est notre résultat? Etc.

Ayant participé à la 2ème et à la 3ème édition, j’aurais voulu récidiver pour cette 5ème édition pour mettre en pratique l’expression « jamais deux sans trois » mais à défaut de disponibilité, je n’ai pas le temps pour assister aux épreuves : il faut bien laisser la place à la relève ; c’est d’ailleurs la remarque de plusieurs internautes, ce concours d’informatique ait une limite d’âge. Mais bon, c’est cela les olympiades, les IOI (Olympiades Internationales d’Informatique) sont limitées pour les 19 ans, il faudra peut-être organiser un autre type de concours.

*Geek = les passionnés d’informatique et/ou d’Internet qui le sont plus que raison

Cérémonie clôture des olympiades

Concours individuel - photo MTT
Aperçu des épreuves individuelles (Photo Association MTT)
Partagez

Commentaires